Puériculture, décoration et vêtements pour enfants

Guide : les critères à prendre en compte à l’acquisition d’une chaise haute

Guide : les critères à prendre en compte à l’acquisition d’une chaise haute

Les parents ont tendance à privilégier l’achat de la poussette ou du landau et négligent bien souvent l’achat de la chaise haute. Pourtant, celle-ci a une grande importance dans la vie de bébé. Il grandit et bientôt, il va pouvoir manger avec vous comme un grand. Ce sera même sa première expérience de socialisation dans le cercle familial. Mais avec autant de modèles disponibles, tous plus ergonomiques et design les uns que les autres, difficile de faire son choix. Pepin de pomme vient à la rescousse des jeunes parents et vous aide à choisir la chaise haute qui conviendra à vos besoins.

Choisir votre modèle de chaises haute selon vos besoins

A partir de 6 à 8 mois environ, lorsqu’il sait se tenir assis, votre nourrisson est enfin prêt à entrer dans le monde des grands : il peut désormais participer aux repas en famille. C’est également la période pour entamer la diversification alimentaire. C’est dans ce contexte que la chaise haute trouve son utilité. Elle vous évite en effet de vous baisser pour donner à manger à bébé. Il existe de nombreux modèles, du plus classique au plus récent, adaptés à chaque besoin.

Chaise haute classique en bois ou en plastique

Parce qu’on ne change pas une équipe qui gagne, la traditionnelle chaise haute en bois est toujours aussi populaire sur le marché des équipements de puériculture. Malgré son côté encombrant et impossible à démonter, elle plaît pour son côté solide et traditionnel. Cependant, ce modèle est un brin inconfortable pour bébé et il convient d’ajouter des coussins. A l’inverse, la chaise haute en plastique et métal est inclinable et matelassée pour un confort optimal. Classique mais efficace, c’est le modèle le moins cher du marché. Elle a l’avantage d’être pliante, démontable et moins encombrante que sa version en bois.

Chaise haute évolutive

En plastique ou en bois, la chaise haute évolutive constitue le choix idéal si vous souhaitez l’utiliser même après les premiers repas de bébé. Son atout ergonomique lui permet de s’adapter à la taille de l’enfant avec un réglage en hauteur et en largeur. Le siège, le dossier et le repose-pied sont également réglables. La tablette et le harnais de sécurité peuvent être retirés si vous n’en avez plus besoin. Certains modèles peuvent accompagner l’enfant jusqu’à 7 à 12 ans. Le petit plus de ce modèle est son côté démontable qui facilite l’entretien et le transport.

Chaise de table bébé

Si vous souhaitez que votre bout de chou puisse s’installer à table à votre hauteur, à la maison, chez des amis ou au restaurant, optez pour une chaise haute nomade.  Pratique, elle pourra vous suivre dans tous vos déplacements grâce à ses caractéristiques compactes et pliables. Vous aurez le choix entre un modèle en tissu plus léger qui se fixe à la chaise ou un modèle qui se fixe à la table. Le second, plus robuste, maintiendra bébé à votre hauteur. Si vous souhaitez utiliser une chaise normale, il est toujours possible d’ajouter un rehausseur de chaise. Même s’il ne pourra pas manger seul, il participera à la vie de famille. Ce type de chaise est très pratique.

Respecter les normes de sécurité pour la chaise haute

Avant de sélectionner une chaise haute design, assortie à votre salon ou votre cuisine, demandez-vous si celle-ci respecte bien les normes de sécurité. Au vu des nombreux accidents domestiques, il convient d’être très vigilant au moment de l’achat. Vérifiez que votre chaise haute respecte la norme de sécurité NF S54-007 et possède l’autocollant adéquat qui certifie que le produit respecte toutes les exigences de sécurité. Ces normes définissent notamment :

  • La hauteur de dossier : de plus de 35 cm et adapté à un enfant de plus de 2 ans
  • Le harnais : 3 points d’attaches pour une fixation basse (bassin et entre-jambe) et 5 points d’attaches pour une fixation haute (bassin, entre-jambe et épaules)

Le plus important est de choisir une chaise haute sécuritaire, adaptée au poids et non pas à l’âge. Pour éviter tout risque de chute, vérifiez la stabilité de la chaise et n’oubliez pas d’harnacher votre enfant avec les différentes sangles.

Laisser un commentaire