Puériculture, décoration et vêtements pour enfants

Bien choisir son siège auto pour combiner sécurité, confort et règlementation

Bien choisir son siège auto pour combiner sécurité, confort et règlementation

Le siège-auto est obligatoire pour transporter bébé en voiture. Or, votre enfant grandit et doit être installé dans un système de retenu adapté à sa morphologie pour veiller à sa sécurité à chaque étape de sa croissance. Au moment de choisir le siège-auto, vous devrez impérativement prendre en compte l’âge de votre bout de chou, sa taille et son poids, mais aussi vous orienter vers un modèle soumis aux normes européennes.

Un siège adéquat au regard de la loi

Depuis le 1er décembre 1990, les adultes et les enfants de plus de 10 ans ont l’obligation d’attacher la ceinture de sécurité aussi bien à l’avant qu’à l’arrière du véhicule. Puis le 1er janvier 1992, la loi protège les enfants de moins de 10 ans ou mesurant moins d’1,35 mètres des dangers de la route en imposant le siège-auto. L’idéal est toutefois de suivre cette règle jusqu’au 12ème ou 13ème anniversaire. Les nourrissons doivent être installés dans une nacelle ou un siège-auto adapté à leur poids jusqu’à leurs 3 ans. La législation en vigueur ne fait pas de distinction concernant le type de véhicule qui peut aussi bien être une voiture de tourisme qu’un camion, et à l’avant comme à l’arrière.

Un siège homologué ECE R44

L’homologation est obligatoire et permet de vérifier qu’un siège-auto dispose d’un niveau de protection suffisant en cas d’accident. Depuis les arrêtés du 25 et du 26 janvier 1995 pris en application du code de la route, le règlement R44-04 s’applique aux dispositifs de retenue pour enfants à bord des automobiles. Les sièges-auto, les lits nacelles et les rehausseurs doivent être conformes à ce texte pour être vendus en France et au sein de l’Union Européenne. Le visa d’homologation figure sur le siège au moyen d’une étiquette certifiant le respect des normes européennes. L’étiquette indique ainsi le terme « Universel », ce qui signifie que le produit convient à tous les types de véhicules, quelle que soit la marque. L’étiquette précise également à quelle catégorie d’enfants se destine le dispositif de retenue en faisant figurer la catégorie de poids. La lettre E entourée d’un cercle doit enfin apparaître, faisant foi de la conformité à la norme européenne en vigueur. Le chiffre suivant ce marquage révèle le pays qui a délivré l’homologation, le 2 correspondant à la France.

La nouvelle règlementation R129 ou i-Size

La France et l’Europe ont adopté en juillet 2013 le R129, également appelé i-Size, qui viendra progressivement remplacer l’actuel R44 pendant minimum cinq années. Pour le moment, les deux normes coexistent et l’objectif du R129 est de généraliser les sièges à harnais équipés d’attaches Isofix. Désormais, la fixation dos à la route devient obligatoire jusqu’à 15 mois au lieu de 9 kilos, un poids atteint aux alentours de 6 mois. La norme R129 impose également un essai dynamique en choc latéral, ce que ne prévoyait pas la réglementation R44. Grâce à toutes ces précautions, les dispositifs de retenue pour enfants homologués selon le R129 seront plus sûrs, de quoi rassurer davantage les parents. Enfin, la norme i-Size établit une classification des sièges-auto par taille et non plus par groupe de poids comme le faisait le R44. Cette indication sera mentionnée en permanence sur le siège, ce qui simplifiera davantage le choix au moment de l’achat.

Un siège-auto pour chaque âge

Les dispositifs de retenue modernes respectent une classification européenne en fonction du poids de l’enfant. Ils se répertorient ainsi dans cinq groupes pour vous aider à choisir le siège-auto adapté à la morphologie de votre bout de chou. Prenez le temps de peser votre petit ange avant d’acheter un siège-auto afin d’opter pour le bon modèle!

  • Les sièges du groupe 0 sont plus communément appelés nacelles et se destinent au transport des tout-petits à partir de la naissance jusqu’à 10 kilos. L’enfant est allongé et occupe toute la banquette arrière. En général, ce type de siège peut être intégré à un châssis pour se transformer en landau.
  • Les sièges du groupe 0+ s’utilisent de la naissance jusqu’à 13 kilos pour installer les enfants dos à la route. Conçus sous forme de coque, ils peuvent occuper la place du passager avant à la seule condition de désactiver l’airbag frontal.
  • Les sièges du groupe 1 visent les enfants pesant entre 9 kilos et 18 kilos. Ce type de système de retenue peut être ceinturé ou Isofix et se positionne face à la route, à l’arrière de la voiture.
  • Les sièges du groupe 2 s’adressent aux enfants dont le poids se situe entre 15 kilos et 25 kilos. Le petit peut soit être maintenu par un harnais ou un bouclier d’impact frontal, soit par la ceinture de sécurité.
  • Les sièges du groupe 3 ou rehausseurs conviennent aux enfants de 22 kilos à 36 kilos. Ce dispositif de retenue s’adapte à la position de la ceinture de sécurité au niveau de la taille de l’enfant. Pour améliorer la stabilité du siège, certains modèles sont complétés par des attaches Isofix.

Guide des sièges auto en fonction de l'âge et du poids

Laisser un commentaire